Johnny maintient son spectacle à Toulouse

Le chanteur français, actuellement traité pour un cancer aux Etats-Unis, n’a pas annulé sa participation à la tournée des Vieilles Canailles qui doit faire étape au Zénith de Toulouse le mercredi 28 juin prochain.

hallyday

A presque 74 ans, l’idole des jeunes livre actuellement le combat le plus difficile de sa vie. Soigné depuis plusieurs mois à Los Angeles pour un cancer du poumon, Johnny qui prépare un nouvel album et se trouve à l’affiche de deux films sortis en salles cet hiver (« Rock’n’roll » de Guillaume Canet et « Chacun sa vie » de Claude Lelouch), souhaite maintenir coûte que coûte sa participation à la Tournée des Vieilles Canailles en compagnie de ses deux amis Jacques Dutronc et Eddy Mitchell. Le trio mythique s’était déjà produit à Paris fin 2014 avant de lancer un programme en province qui doit débuter en juin prochain à Lille. Leur passage à Toulouse est prévu une semaine plus tard, le mercredi 28 au Zénith, une date qui a été maintenue et confirmée par les producteurs du spectacle malgré les ennuis de santé de Johnny Hallyday, annonce La Dépêche du Midi.

1 000 places encore en vente

1 000 places seraient encore disponibles, ajoute le quotidien régional, parmi les plus chères comprises dans une fourchette de 135 à 192 euros.
Cette bonne nouvelle tombe paradoxalement après la publication d’informations assez inquiétantes dans le magazine VSD au sujet de l’évolution de la maladie dont souffre la star française. Selon l’hebdomadaire, des analyses effectuées après les quatre premières séances de chimiothérapie auraient révélé la propagation « de métastases dans son foie et son estomac ». Une aggravation qui aurait contraint Johnny Hallyday à quitter son domicile pour subir un traitement mieux adapté à l’Hôpital de Los Angeles.
D’après VSD, «les résultats du début du deuxième protocole ont été jugés satisfaisants, suffisamment pour que la suite s’annonce encourageante».

Post author

Journaliste de formation, j’occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre.
Je peux justifier d’une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l’Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse